Incubateur Entrepreneuriat

Les influenceurs sous le choc des nouvelles règles en France et ailleurs !

La nouvelle loi qui encadre les relations entre marques et influenceurs vient changer la donne dans le secteur de l’influence commerciale en France. Elle vise à protéger les consommateurs et à rendre ce secteur plus sûr et équitable pour tous.

Qui est concerné par cette loi ?

Cette loi concerne un large éventail de personnes. Si tu utilises des images virtuelles, mets en avant des marques en échange de cadeaux ou rétrocommissions, es expatrié à Dubai ou en Arabie Saoudite et pense échapper à la loi française, photoshopes ton corps ou ton visage, fais du dropshipping ou utilises ton enfant pour te faire de l’argent, alors cette loi te concerne.

Cela signifie que peu importe ton statut ou le nombre d’abonnés que tu as, tu es concerné par cette loi.

Définition légale d’un influenceur

La nouvelle loi ne se base plus sur le nombre d’abonnés pour définir un influenceur. Que tu aies 10 abonnés ou 1 million, tu es considéré comme un influenceur dès lors que tu mobilises ta notoriété pour faire la promotion de biens, de services ou d’une cause quelconque.

En d’autres termes, dès que tu fais la promo d’une marque, tu es un influenceur.

Définition légale d’un agent d’influenceur

Un nouveau métier a vu le jour avec cette loi : l’agent d’influenceur. Un agent d’influenceur est une personne ou une entreprise qui représente les influenceurs et les met en relation avec les marques et les clients.

Si tu passes par une société pour négocier des contrats, des partenaires ou faire parler de toi, alors cette société est considérée comme une agence d’influenceurs. Même ta cousine Bethy qui négocie tes futurs contrats sur des groupes Facebook est considérée comme agent d’influenceur.

Rédaction obligatoire de contrats écrits

La nouvelle loi exige la rédaction d’un contrat écrit entre les marques, les agents d’influenceurs et les influenceurs à partir d’un certain seuil. Finis les accords verbaux et les promesses en l’air !

Ce contrat doit clairement indiquer les informations des parties concernées, les pays où les impôts sont payés, les missions de l’influenceur, la durée du contrat, le mode de rémunération, les droits et responsabilités de chacune des parties, et si la marque peut utiliser ou réutiliser les créations de l’influenceur.

Nouvelles mentions à indiquer sur les contenus

La nouvelle loi prévoit également l’apparition de mentions sur certains contenus. Par exemple, lorsqu’il s’agit de faire la promotion d’une marque ou d’un produit/service, il faudra indiquer la mention « Publicité » ou « Collaboration commerciale » sur l’image, le texte ou la vidéo. De même, si tu utilises des images virtuelles créées avec l’intelligence artificielle, tu devras indiquer la mention « Images virtuelles ». Enfin, si tu as retouché une image de visage ou de silhouette, tu devras indiquer la mention « Images retouchées ».

Cette nouvelle loi encadre les relations entre marques et influenceurs en France. Elle définit qui est considéré comme un influenceur, introduit le métier d’agent d’influenceur, et impose la rédaction de contrats écrits.

Elle prévoit l’apparition de mentions sur certains contenus. Si tu souhaites te lancer dans le freelance via le développement web, il est important de prendre en compte ces nouvelles règles pour exercer ton activité en toute légalité. Alors n’hésite pas à te renseigner davantage sur cette loi et à adapter ta pratique en conséquence. Bonne chance dans ton aventure freelance !

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires